Transmission familiale

Marcelline Bertrand par Mattew Hawkes, 2012

Marcelline Bertrand par Matthew Hawkes, 2012

Les chansons de Marcel Legay se sont transmises dans la famille (arbre généalogique) par l’entremise de son neveu Guy Berthet , peintre et poète qui a enregistré au milieu du XXe siècle, sur disques 78t et 45t, plusieurs de ses chansons (Va danser, Ecoute, ô mon cœur, Et voilà pourquoi Madeleine, Tu t’en iras les pieds devant, Le Cadet, Au Moulin de la Galette) et de sa nièce Marcelline Bertrand (1913-2006), née Berthet, ayant-droit de l’œuvre de Legay. Au cours des réunions de famille, il arrivait souvent que l’on entonne certaines des plus connues des chansons de Marcel Legay : Va danser (enregistré par une dizaine de chanteurs dont Edith Piaf, Patachou, Marcel Amont, Jacques Douai, Monique Morelli, Cora Vaucaire, etc.), Le bleu des bleuets (Mathé Altéry, Georges Brassens, Jean Lumière, etc.), Sans rien dire (Jean Lumière, Georgette Plana, Cora Vaucaire, etc.) et l’hymne du pays d’Artois : Ecoute, ô mon cœur (Louis Lynel, Jean Lumière, Jacques Douai, etc.)

3 réflexions au sujet de « Transmission familiale »

  1. del colle christian

    je suis le petit fils de Guy Berthet(mon grand pere). Je possede la statuette de Marcel Legay qui etait au Lapin à Gill (celle de la photo publie sur votre site) ainsi que des photos et un album de chants de paroles et musiques de Marcel Legay (receuil n 2).

    Répondre
    1. Yves Auteur de l’article

      Bonjour,
      Je suis à la fois sidéré, ravi et ému d’apprendre cette extraordinaire nouvelle. Je suis actuellement en voyage avec mon épouse. Je vous contacterai par courriel dés mon retour mi-septembre.
      A trés bientôt,

      Yves Bertrand.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *