Va danser

Va danser (Gaston Couté, Marcel Legay) — 1905. Paroles & Musique
(Paroles & Musique, d’après : Un Siècle de Chansons Françaises, 301 chansons françaises de 1879 à 1919, CSDEM, 2003)

C’est la chanson de Marcel Legay assurément la plus souvent enregistrée. Dans mon livre, Le chansonnier Marcel Legay — Le son d’une belle âme, j‘en ai répertorié 24 versions chantées.
Je propose ici quelques unes des versions les plus représentatives avec mes commentaires, forcément subjectifs !

Va danser par Edith Piaf Edith Piaf, 1936. La môme Piaf : un incontournable.
Enregistrement extrait du 78t Polydor 524.185 (Face B : La Julie Jolie), 1936.

Va danser par Yvonne Darle Yvonne Darle, 1950. Enregistré au Lapin Agile, un modèle de diction.
Enregistrement extrait du 33t 25cm Une soirée au Lapin à Gill, Ducretet-Thomson, 260 V 052, 1950.

Va danser par Claude Rehaut Claude Réhaut, 1957. La sobriété au service de la qualité.
Enregistrement extrait du 45t Claude Réhaut chante, Monde-Mélody, MM 4585 B, 1957.

Va danser par Monique Morelli Monique Morelli, 1963. Une très belle interprétation rive gauche.
Enregistrement extrait du 33t 30cm Hommage à Fréhel, Chant du Monde, LDX 74399, 1963
L’enregistrement original est de 1957, 33t 30cm, Columbia FSX 125 (selon Alain Renault, « Gaston Couté – Discographie« , Dualpha, 2012).

Va danser par Jacques Douai Jacques Douai, 1963. Un classique.
Enregistrement extrait du 33t 25cm Récital n°8, BAM , LD 394, 1963

Va danser par Sylvie Berger Sylvie Berger, Fleur de Terre, 1999. Une excellente version, a capella.
Enregistrement extrait du CD Fleur de Terre, Cie Beau Temps, BT6783, 1999

Va danser : Patachou « Lady » Patachou, 1950.
Enregistrement extrait du 78t Polydor 560.262 (Face B : Y’a tant d’amour), 1950

Va danser : René-Louis Lafforgue René-Louis Lafforgue, 1959.
Enregistrement extrait du 33t 25cm René-Louis Lafforgue chante les auteurs qu’il aime…, Pathé, AT 1122 M, 1959 : pochette recto pochette verso

Va danser : Marcel Amont Marcel Amont, 1962.
Enregistrement extrait du 33t 30cm Nos chansons de leurs vingt ans, Polydor, 46 121, 1962

Va danser : Cora Vaucaire Cora Vaucaire, 1972.
Enregistrement extrait du 33t 30cm Plaisir d’amour, Chant du Monde, LDX 74509, 1972

Va danser : Jacques Lantier Jack Lantier, 1978.
Enregistrement extrait du 33t 30cm Nos souvenirs, Vogue, LDA.20.321, 1978

Va danser : Le P’tit crème Jean Foulon (Le P’tit Crème), 2002.
Enregistrement extrait du CD Les électeurs, Le p’tit Crème, PC 02 mars 2002, 2002

Va danser, Louis Lynel Louis Lynel, 1942.
Enregistrement extrait du 78t de Louis Lynel accompagné par l’orchestre dirigé par Pierre Chagnon, Pathé PA 2108, 1942. Le disque 78t original fait partie de la collection particulière d’Alain Renault (auteur de l’ouvrage Gaston Couté – Discographie) que je remercie chaleureusement pour mise à disposition de cette copie.

Va danser, René Ruquet René Ruquet (du Cabaret des « Noctambules »), 1934.
Enregistrement extrait du 78t de René Ruquet accompagné par l’orchestre dirigé par Roger Guttinger, Idéal 12383, 1934. Le disque 78t original fait partie de la collection particulière d’Alain Renault (auteur de l’ouvrage Gaston Couté – Discographie) que je remercie chaleureusement pour mise à disposition de cette copie.

Va danser, Colette Betty Colette Betty, 1936.
Enregistrement extrait du 78t de Colette Betty Pathé PA895, 1936, avec l’orchestre Jean Delannay. Il s’agit de la numérisation du 78t original qui est localisé à la BNF. Selon un usage courant à l’époque, dans cette interprétation, Colette Betty choisit de « féminiser » le rôle de l’interprète et remplace notamment le prénom « Marie » par le mot « chéri ».

Va danser, Sonia Malkine Sonia Malkine, 1994.
Enregistrement extrait du CD autoproduit 15 French Love Songs, Sonia Malkine accompagnée à la guitare par Gilles Malkine, 1994. Cette copie numérique m’a été gentiment fournie par Gilles Maskine, chanteur/compositeur, guitariste, violoniste et percussionniste que je remercie chaleureusement.
Concernant Sonia Malkine, je reprends ici les mots de la notice d’Alain Renault, dans son livre « Gaston Couté — Discographie », Dualpha Editions : née en 1923, Sonia Malkine s’installe aux Etats-Unis en 1948. Liée aux milieux anarchistes elle enregistre, à partir de 1960, et d’abord chez Folkways, des disques sans rapport avec ses positions puisqu’il s’agit de « vieilles chansons françaises ».

Va danser, Paule-Andrée Cassidy Paule-Andrée Cassidy, 2014.
Enregistrement extrait du CD Libre échange, Paule-Andrée Cassidy, PAPCD0711, 2014. Le site de cette excellente chanteuse canadienne : Paule-Andrée Cassidy.
Merci à Oscar Eric Simard qui m’a gentiment signalé l’existence (cf. commentaires ci-dessous) de cette toute nouvelle version, magnifiquement interprétée et accompagnée. D’ailleurs, tout le CD Libre échange est excellent.

Va danser, René Hérent René Hérent, 1934.
Enregistrement extrait du 78t du ténor René Hérent, Lumen 33033, 1934. Cet enregistrement, très difficile à trouver dans les collections publiques, fait partie de la collection particulière d’Alain Renault (auteur de l’ouvrage Gaston Couté – Discographie) que je remercie chaleureusement pour mise à disposition de cette copie.

7 réflexions au sujet de « Va danser »

  1. Oscar Eric Simard

    Merci pour cet exercice fort intéressant.
    La chanteuse Paule-André Cassidy, sur son dernier disque intitulé Libre-échange, reprend cette superbe chanson et en fait une très très belle version.

    Répondre
  2. Yves Auteur de l’article

    Un grand merci pour cette information qui est vraiment primordiale pour moi. Ce tout nouvel enregistrement de « Va danser » montre que les chansons de Marcel Legay ne sont pas tout à fait oubliées et je m’en réjouis, bien évidemment. Cette chanson, en particulier, est un véritable modèle de la chanson populaire réussie. Chaque interprète peut se l’approprier pleinement, et on s’en rend bien compte à l’écoute de ces 17 versions toutes différentes mais toutes « uniques » ! Ainsi, « Va danser » devient pleinement une chanson de Piaf, de Patachou, de Cora Vaucaire, de Monique Morelli, de Jacques Douai, de René-Louis Lafforgue, de Marcel Amont, etc. Les versions les plus récentes sont à la fois dépouillées et superbes : Sonia Malkine, en 1994, simplement accompagnée par son fils à la guitare, et Sylvie Berger, en 1999, a capella, avec le groupe « Fleur de Terre ». Il faudra maintenant compter avec la magnifique version de Paule-Andrée Cassidy qui a choisi, et avec quel bonheur !, d’en proposer une version très lente et superbement orchestrée.
    J’ai écouté cet enregistrement de « Va danser » en ligne sur le site de Paule-Andrée Cassidy et je viens de commander le CD « Libre-Echange ». Avec l’accord de l’artiste, je me propose de rajouter cette version sur le site.

    Répondre
    1. Richard Cross

      Extraordinaire version de Paule-Andrée Cassidy ! L’orchestration est d’une beauté indicible, la voix est expressive et superbe, et quand à la manière dont la chanteuse impose un nouveau rythme, elle donne un sens nouveau et très fort au texte, particulièrement le saut d’octave sur l’attaque du refrain (J’en-tends…) avec un pianissimo de la voix proprement génial… les mots me manquent pour dire à quel point j’ai été touché par cette « revisitation » de la chanson d’Henri Legay ! Je l’ai écouté d’affilée plusieurs fois de suited et à chaque passage avec ce même emportement émotionnel que l’on a face à la beauté pure 🙂

      Répondre
  3. DELANNOY Pierre

    Avec Franck Payonne, chant, guitare et Eve Carmignac, harpe
    Extrait du spectacle « Gaston Couté en musique », déc 2014. Paris
    Yves va voir j’ai trouvé çà sur You Tube….
    la musique est un peu « modifiée »..

    Répondre
  4. Yves Auteur de l’article

    Eh, non Pierre ! Il ne s’agit pas de la musique de Marcel Legay qui aurait été « un peu modifiée » !
    C’est carrément une autre musique qui a été composée sur la poésie de Gaston Couté.
    Et d’ailleurs, il y en a déjà eu d’autres auparavant.
    Yves.

    Répondre
  5. Alba

    Merci pour cette collection d’interprétations remarquables avec une petite remarque : certaines n’ont pas leur place dans ce site. Pour exemple, si la version de Jean Foulon doit tout à Gaston Couté pour le texte elle ne doit rien à Marcel Legay pour la musique.

    Répondre
  6. Yves Auteur de l’article

    Bonjour,
    Merci pour votre compliment qui me fait grand plaisir.
    En ce qui concerne la version de Jean Foulon : sur le CD « Les électeurs », la musique est clairement attribuée à Marcel Legay. Même si celle-ci a été arrangée, elle reprend effectivement, pour les trois-quarts, la musique originale de Marcel Legay. Personnellement, l’utilité de cet arrangement ne me convainc pas outre mesure, mais je pense que cette interprétation ne peut que faire partie de ma liste.
    Mais vous parlez de plusieurs interprétations qui n’auraient leur place ici. Mon idée, en concevant la partie « mp3 » de ce site dédié à mon grand-oncle, est d’établir une liste exhaustive (si possible) de toutes les interprétations enregistrées des chansons de Marcel Legay indépendamment de mes goûts personnels. Ce qui ne m’empêche bien sûr pas d’avoir des « coups de coeur » et de le signaler.

    Encore merci pour votre commentaire et bonne journée,
    Yves Bertrand.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *